L'Office de Tourisme du Solrézis vous souhaite la bienvenue à LEZ-FONTAINE...

 
  

    En plein coeur du Parc Naturel Régional de l'Avesnois, LEZ-FONTAINE, ses peintures et son théâtre de verdure...
    


    
     • BEAURIEUX
     • BERELLES
     • CLAIRFAYTS
     • ECCLES
     • HESTRUD
     • LEZ-FONTAINE
     • LIESSIES
     • SOLRE LE CHATEAU
     • SOLRINNES
     • WILLIES

Le théâtre de verdure en gradins

 


 Les Curiosités de LEZ-FONTAINE...

• Eglise St Martin du XIIIème siècle avec un choeur orné de peintures polychromes de 1531 et des pierres tombales de 1613
  
• Théâtre de verdure en gradins de 500 places

• Kiosque à danser remarquable
  


 
     Le joyau de ce village est l’église gothique qui daterait du XIIIème siècle. Elle fut construite par les Hospitaliers de St-Jean-de Jérusalem et a fait l'objet de plusieurs embellissements en 1546, grâce aux dons de Jeanne de Ligne. Du haut de ses 25 mètres de hauteur et de ses 21 mètres de large, cette église possède un chœur magnifique par sa voûte couverte de peintures polychromes de 1531.




Eglise Saint-Martin
      

LE PATRIMOINE DES « LEZFONTAINOIS »


• Le village apparaît pour la première fois en 1159 sous le nom de "latus fons" signifiant "large fontaine" (du latin latus «côté, flanc», et fons «fontaine»). Pendant le Moyen-Age, Lez-Fontaine est une dépendance de l'Abbaye d'Aulnes. La zone, boisée, est défrichée par les seigneurs de Hénin comme l'atteste le toponyme de "Trieux".

• C’est au XIIIème siècle que la paroisse fut cédée aux frères hospitaliers de St-Jean-de-Jérusalem par l’évêque de Cambrai. Au début du XVIème siècle, Jeanne de Ligne, dame de Molembaix, contribue à la construction et à la décoration de l'église où elle se fait enterrer. Au XVIIème siècle, le village appartient aux Croÿ-Solre.

• On trouve Lees Fontaines, Laitfontaines au XIIIème siècle, Lieefontaine au XIVème siècle, Les Fontaines au XVème siècle puis Leufonten, Lee Fontaine ou Lesfontaine. Depuis le siècle dernier, on écrit Lez-Fontaine ou Lez-Fontaines

• De nombreuses antiquités mérovingiennes ont été découvertes à différentes époques. En 1823, on a découvert dans un champ une tombe en pierre datant de l’époque barbare.

• Cet ancien village était au XIIème siècle une paroisse du décanat d'Avesnes, l'abbaye d'Aulne y avait des biens. La chapelle de Trieu en aurait été la première église.

• La voûte de bois, qui constitue le chœur de l'église St Martin, est décorée par des peintures exécutées en 1531 représentant une Annonciation et le Jugement Dernier. St Pierre et Jean Baptiste y sont visibles, ainsi que St André avec sa croix, rappelant la domination bourguignonne. Les prophètes avec leurs parchemins et les sibylles (prophétesses annonciatrices du christianisme dans l'art gothique) dans leurs riches costumes d'époque y sont également représentés. Le clocher possède trois cloches datées de 1546, de 1620 et 1720. Deux sont classées et portent le nom des seigneurs de Croÿ et de Coucy.


    
     C'est à la fin du XIXème siècle que les kiosques ont fleuri sur les places de l'Avesnois.
     De forme octogonale, sur un socle de béton, le kiosque à danser de Lez-Fontaine est remarquable, c'est le plus insolite et le plus coquet de l'arrondissement. Il possède une structure porteuse en fonte, couverte de zinc. Les différents éléments forment des motifs élaborés, évoquant les miniatures persannes.
     Ce kiosque était à l'origine un pavillon de jardin d'une riche propriété de Sains du Nord monté en 1952 au village.

    

©2003 Office de Tourisme du Solrézis - Hôtel de Ville Grand Place 59740 Solre le Château - Tél - 03 27 59 32 90
Webmestre - P. Desette - Crédit photographique - JM Faucompré et P Desette - Tous droits réservés