L'Office de Tourisme du Solrézis vous souhaite la bienvenue à LIESSIES...

 
  

    En plein coeur du Parc Naturel Régional de l'Avesnois, LIESSIES, son Musée et son parc de l'Abbaye...
    


    
     • BEAURIEUX
     • BERELLES
     • CLAIRFAYTS
     • ECCLES
     • HESTRUD
     • LEZ-FONTAINE
     • LIESSIES
     • SOLRE LE CHATEAU
     • SOLRINNES
     • WILLIES

Le pont sur l'Helpe majeure avant sa rénovation

 


  Les Curiosités de LIESSIES...

• Le site abbatial : un parc a été aménagé, en accès libre. Une antenne de l'Ecomusée de Fourmies (Conservatoire du patrimoine religieux de l'Avesnois) est installée dans un ancien bâtiment des moines, des expositions et des colloques y sont organisés régulièrement.
  


 
  
L'Eglise St Jean

L'église St Jean

Si vous voulez en savoir plus,
Liessies possède son site à l'adresse
Site internet de Liessies
      

LE PATRIMOINE DES « LAETITIENS »


• Les habitants de Liessies s'appellent les Laetitiens. Le toponyme viendrait d'une ethnie germanique, les Lètes, qui vers 150 après J.- C. ont été installés sur ce site par l'administration gallo-romaine de Bagacum (Bavay) dans le but de défricher, d'où les termes Loetias, Leties, Loetitia et enfin Liessies.

• Autre proposition, son origine viendrait de Wibert, comte de Poitou, à qui Pépin le Bref attribua vers 764 un domaine dans la fagne. Celui- ci trouve l'endroit à son goût et y crée un ermitage puis un monastère dédié à Saint Lambert. Ce lieu calme et paisible, il le baptisera " Laetitia " qui veut dire joie.

• La fille de Wibert deviendra Sainte Hiltrude, sainte patronne de Liessies. Une petite église et des pèlerinages lui sont consacrés.

• Le monastère originel fut ruiné au IXème siècle par l'invasion normande. Une abbaye sera reconstruite par la volonté de Thierry d'Avesnes, de son épouse et du comte du Hainaut au XIème siècle. Celle-ci prendra de l'importance par les activités de ses moines, copistes et enlumineurs remarquables renommés dans toute l'Europe. L'abbaye connut son apogée au XVIème siècle sous l'impulsion de l'abbé Louis de Blois. Aux XVIIème et XVIIIème siècles, les moines devinrent de plus en plus riches et puissants, attisant la jalousie et les rancœurs des villageois. Après la Révolution, la confiscation des biens du clergé est décrétée. En 1790, il restait 26 moines. Ils furent bientôt chassés et l'abbaye fut livrée au pillage.

• Eglise Saint Jean en style hennuyer du XVIème siècle.

• Vestiges de l'abbaye (presbytère, ferme, forge et chapelle baroque).

• Chapelle Sainte Hiltrude.

Site internet de Liessies
    


   
La chapelle Ste Hiltrude  

    

©2003 Office de Tourisme du Solrézis - Hôtel de Ville Grand Place 59740 Solre le Château - Tél - 03 27 59 32 90
Webmestre - P. Desette - Crédit photographique - JM Faucompré et P Desette - Tous droits réservés